Accueil » Externalisation de service » Maillage interne : créer des liens internes vers ses pages web

Maillage interne : créer des liens internes vers ses pages web

Vous cherchez à optimiser le référencement de votre site ? Commencez par étudier son maillage interne ! Créer des liens internes vers d’autres pages de votre site peut paraitre anodin, mais c’est un critère SEO fondamental !

Le maillage interne, qu’est-ce que c’est ?

Le maillage interne, qu’est-ce que c’est ?
On appelle « lien interne » quand un lien part d’une page de votre site web pour emmener l’internaute vers une autre page de votre site. Toutes les pages devraient contenir ce type de liens internes. Ils définissent l’architecture de votre site en donnant des informations sur l’organisation de vos pages. L’ensemble de ces liens forme le maillage interne de votre site Internet. On parle aussi de maillage de liens ou de linking interne.

Pourquoi utiliser une stratégie de maillage interne ?

Pour l’internaute

Du point de vue des lecteurs, votre maillage interne lui permet de naviguer facilement sur votre site web. Les liens internes encouragent l’internaute à rester sur votre site et lui permettent d’accéder à des pages plus profondes de votre site. Cependant, pour conserver toute l’attention de votre lecteur, le maillage interne doit être bien pensé et répondre à ses besoins !

Pour les moteurs de recherche et le SEO

Une bonne stratégie de maillage de liens internes est également utile pour votre référencement naturel. En effet, les moteurs de recherche vont eux aussi pouvoir naviguer sur votre site en suivant ces liens internes. Le maillage permet ainsi de transférer la popularité d’une page à une autre.

Les différentes stratégies de maillage interne

Le maillage basique

Le maillage basique consiste à lier toutes les pages entre elles. Vous pouvez envisager ce genre de technique sur des sites qui contiennent peu de pages. Le maillage basique ne tient pas compte de l’importance des pages et se contente de les connecter entre elles. La navigation est alors facilitée, car les visiteurs et les moteurs de recherche auront accès à chacune des pages en un seul clic. Côté popularité, le jus de lien (ou link juice) est réparti de manière homogène sur toutes les pages. En SEO, le link juice définit la popularité que vous transmettez à la page sur laquelle vous avez fait ce lien.
Le maillage basique permet donc de ne délaisser aucune page. Cependant, les moteurs de recherche comme Google n’apprécieront pas le manque de hiérarchisation de votre site web.

Le maillage généalogique

Avec le maillage généalogique, vous liez les pages de votre site web de manière hiérarchique. Les pages seront alors reliées aux catégories dont elles dépendent. Certaines pages auront alors plus de poids pour les internautes et les moteurs de recherche. Les pages plus profondes risquent donc de passer inaperçues, tant pour les lecteurs que pour les robots d’indexation des moteurs de recherche. Elles ne profiteront presque pas du jus de lien des pages principales et la page d’accueil deviendra la plus puissante.

Le maillage en silo

Le maillage en silo est recommandé pour des sites contenant un nombre de pages important. L’objectif : lier entre elles les pages de votre site web qui bénéficient du même environnement sémantique. Les pages avec un univers sémantique similaire, celles qui abordent une même thématique, vont correspondre entre elles. Le maillage en silo structure donc votre site. Les moteurs de recherche identifieront ainsi plus facilement les différentes catégories. Un bon point pour votre référencement naturel !

Comment optimiser le maillage interne ? Nos conseils

1 — Créez du contenu

Pour que le maillage interne de votre site soit efficace, vous devez multiplier les contenus. Nous vous conseillons donc d’écrire de manière régulière des contenus de qualité. Les moteurs de recherche et les internautes apprécieront la « fraicheur » des contenus.

2 — Utilisez des liens pertinents

Un lien pertinent désigne un lien qui doit apporter une information complémentaire aux utilisateurs. Il doit avoir un intérêt particulier pour le lecteur. L’internaute consulte une page de votre site. Il souhaite un approfondissement sur un des sujets traités, sur un produit présenté. Proposez-lui un nouvel article sur cette thématique !

3 — Créez des liens vers des pages profondes

Votre page d’accueil concentre en général bien plus de popularité que vos pages internes. Évitez donc d’intégrer des liens vers la page d’accueil ou de faire des renvois sur votre formulaire de contact. Pour optimiser votre maillage interne et allonger la durée de visite de vos lecteurs, optez pour la profondeur… Essayez de mieux faire connaitre vos pages profondes !

4 — Conservez les liens en « dofollow »

En SEO, vous entendrez parler de liens dofollow et de liens nofollow. Cet attribut indique aux moteurs de recherche s’ils doivent tenir compte de vos liens ou non. Les robots d’indexation suivront les liens en dofollow et ignoreront les liens en nofollow. Pour votre référencement SEO et pour faire connaitre vos pages, il faut donc privilégier les liens en dofollow. Heureusement, pas besoin d’être développeur ou de s’y connaitre en code : les liens que vous créerez seront par défaut en dofollow !

5 — Optimisez vos ancres de liens

L’ancre d’un lien (ou anchor text) correspond au texte cliquable indiquant à l’internaute qu’il s’agit d’un lien. L’ancre apparait en général dans un style différent (soulignement, couleur). L’optimisation de l’ancre de lien permet, entre autres, d’améliorer votre référencement naturel. Utilisez une sémantique en cohérence avec la thématique de la page interne correspondant au lien. Évitez donc les « cliquez-ici » ou « en savoir-plus » et privilégiez quelques mots-clés. Attention toutefois à la suroptimisation de vos ancres de textes : elles doivent être rédigées le plus naturellement possible.

6 — Intégrez vos liens internes au bon endroit

Pour avoir plus de poids, transmettre plus de jus, vos liens doivent être intégrés dans le texte de vos pages, dans le contenu de vos articles de blog ou dans un descriptif produit. Les utilisateurs seront susceptibles de cliquer sur des liens intégrés naturellement. Évitez de surcharger le footer de votre site. Le pied de page est principalement destiné à accueillir les mentions légales, le contact et les conditions générales de ventes.

7 — Combien de liens internes par page ?

Il n’existe malheureusement pas de réponse faisant consensus ! Le nombre de vos liens dépend toutefois de la longueur de votre contenu. Vous devez en mettre plusieurs pour donner de la structure à votre site web, mais pas trop. En règle générale, essayez d’intégrer 3 à 4 liens internes dans le contenu de vos pages. Gardez à l’esprit qu’il vaut mieux avoir quelques liens de qualité plutôt que trop de liens incohérents !

Besoin de contenus SEO pour votre site web ? Faites appel aux compétences de nos rédacteurs web !

Ces autres articles peuvent vous intéresser :

Fermer le menu