Accueil » Entreprise adaptée » Le management inclusif… qu’est-ce que c’est ?

Le management inclusif… qu'est-ce que c'est ?

5 collaborateurs en réunion en train d'échanger

Nous entendons de plus en plus les termes « inclusion » et « diversité » au sein des entreprises et du monde du travail. Ce qui est déjà un grand pas dans l’évolution de notre société. Mais quel en est le sens ? Une entreprise peut être inclusive en ouvrant ses postes à toute personne compétente, sans aucune discrimination. Mais après la phase de recrutement, qu’en est-il ? Est-ce au collaborateur de s’adapter, ou le management traditionnel doit-il également faire sa part ? Faisons un zoom sur cette terminologie de « management inclusif ».

L'inclusion en quelques mots

Tout d’abord, que signifie le terme « inclusion » ? Ce mot s’apparente au contraire d’exclure. Inclure un individu consiste à l’intégrer et à le valoriser, quelles que soient ses différences. Au-delà de l’intégration longtemps prônée dans le monde entrepreneurial et qui impliquait que le collaborateur « différent » devait s’adapter au mode de fonctionnement « normal » de l’entreprise, l’inclusion part du principe que chacun peut trouver sa place dans une entreprise sans avoir à faire plus d’efforts que d’autres. L’entreprise doit de son côté mettre en œuvre des aménagements pour que tous les salariés, sans distinction, puissent évoluer dans des conditions de travail adaptées. Dans le cadre d’une relation donnant-donnant, le salarié devra quant à lui répondre aux objectifs de qualité et poursuivre sa montée en compétences.

Voici quelques exemples pour illustrer notre propos, une entreprise peut permettre l’inclusion :
• des femmes dans des milieux de travail majoritairement masculins ;
• de personnes peu qualifiées ;
• de personnes pouvant être l’objet de tout type de discrimination (l’âge, l’orientation sexuelle, la religion, le handicap, etc.).

Le management inclusif, c'est quoi ?

Le management inclusif tend donc à construire et faire évoluer son équipe en appliquant certains principes. Ces principes peuvent sur le papier sembler naturels et évidents, mais ils demandent souvent une adaptation de l’accompagnement managérial traditionnel.

Promouvoir la diversité

La diversité au sein d’une entreprise est aujourd’hui considérée comme un atout, une richesse. Elle permet de lutter contre les discriminations et les stéréotypes. Réel levier de performance et d’image de marque pour l’entreprise, la diversité permet un plus grand échange d’expérience entre les collaborateurs. Les collaborateurs peuvent ainsi s’épanouir en étant fiers d’être eux-mêmes et de leur travail.

Valoriser l'humain

Un manager inclusif fait preuve d’empathie et d’écoute. Il comprend les sentiments et les attentes de son collaborateur et lui apporte des réponses personnalisées. Celui-ci se sent alors respecté et comprend qu’il bénéficie d’un accompagnement juste et équitable. Ces valeurs humaines instaurent de bonnes conditions de travail propice à l’épanouissement des salariés qui seront alors prêts à donner le maximum d’eux-mêmes. Collaborateurs et hiérarchie entretiennent alors une relation de confiance, saine et sincère.

Reconnaître les singularités et développer les compétences

Le rôle du manager implique en effet de faire que chaque membre de son équipe s’investisse dans ses missions, tout en respectant les spécificités de chacun. C’est pour cette raison qu’il doit connaître et reconnaître leurs singularités respectives. Dans un monde inclusif, le manager s’attache à identifier les forces de chaque collaborateur, et à développer leurs compétences.

Construire un environnement sécurisant

Pour se sentir en sécurité, un collaborateur a besoin de repères stables. Il doit se sentir apprécié, respecté et reconnu pour son travail, quelles que soient ses difficultés au quotidien. Il a besoin de pouvoir s’appuyer sur ses collègues et supérieurs hiérarchiques. La manager doit être à ses côtés et l’accompagner dans ses difficultés autant que dans ses réussites.

Savoir s'adapter

Le manager doit suivre les évolutions de son équipe. Pour cela, il s’ajuste, se remet en question. Il doit évoluer en fonction du contexte avec aisance. Pour se faire, il peut restructurer ses propres croyances, son mode de pensée ou ses habitudes. Il analyse son environnement avec rapidité et peut comprendre des points de vue opposés au sien.

Travailler le sens du collectif et faire preuve d'engagement

Le manager doit encourager l’esprit d’équipe entre les collaborateurs, et bien plus encore… Il doit amener chaque collaborateur à savoir écouter l’autre, à faire preuve d’une certaine empathie et à souhaiter la réussite de son entreprise.
La direction, l’encadrement tout comme les salariés doivent faire preuve d’engagement, l’entretenir et le développer. Tous doivent évoluer main dans la main, au sein d’un environnement empreint de confiance et de loyauté. Chacun souhaite que l’entreprise fructifie, qu’elle se développe et doit l’aider à porter son ambition et ses valeurs.

Le management inclusif à Deastance Services

Deastance Services a fait de la promotion de la diversité son fer de lance depuis sa création en 2010. En tant qu’entreprise adaptée, l’inclusion est ancrée dans son ADN, et notamment envers les personnes en situation de handicap et éloignées de l’emploi. Deastance emploie d’ailleurs près de 75% de personnes handicapées parmi ses effectifs de production. Le management inclusif et de proximité est donc au cœur de notre démarche. Nous œuvrons au quotidien pour que nos équipes puissent monter en compétence tout en évoluant sereinement dans leur vie professionnelle. Et l’expérimentation CDD Tremplin que nous menons depuis 2019 en est le parfait exemple…

Ces autres articles peuvent vous intéresser :

Fermer le menu